La Méthode Pelman fait ses preuves depuis 1910…

La réussite n’est pas le fruit du hazard mais une mise en application de
techniques bien concrètes

Le Système Pelman fait ses preuves depuis plus de 100 ans…

Qu’est-ce donc que le Pelmanisme ?

Non, ce n’est pas l’apostolat d’une secte.
Non, ce n’est pas la réclame d’une firme commerciale.
Rien d’occulte, aucun mercantilisme, mais l’enseignement d’une MÉTHODE
pour penser et pour agir.
Rien non plus d’abstrait, mais des principes à base scientifique fournis par
la psychologie et par l’expérience.

Le Pelmanisme est aussi une hygiène, une gymnastique de l’esprit, un
entraînement systématique des aptitudes mentales, un apprentissage des
attitudes à adopter en présence des divers problèmes de la vie. Bref, il
forme une véritable philosophie pratique.

Questions & Réponses
D’où vient le Pelmanisme ?
Ses antécédents, ne sont les applications de la flexion scientifique et de la
logique aux besoins humains par des philosophes comme les stoïciens,
comme Montaigne, comme Descartes, comme Comte.

Par ces disciplines morales que sont les religions; par la science
économique et la psychologie moderne en particulier par les travaux de
Ribot, Binet et Pierre Janet.

Le Pelmanisme, à la différence du Taylorisme, est une discipline appliquée
au développement mental, en vue de permettre le meilleur rendement de
l’individu.

Il existe comme système depuis que l’a fondé, à Londres, en 1891, un
psychologue et homme d’action anglais. Le mot « Pelman », où transparait
un terme grec signifiant « la plante du pied », symbolise l’attitude d’une
personne ferme, non vacillante, possédant en soi son centre de gravité.

Le cours excelle dans l’art d’épanouir la personnalité et de préparer à la
lutte pour l’existence, particulièrement au « monde des affaires ».

Il y prétend par l’éducation de l’intelligence, de la sensibilité, de la volonté,
par la formation du caractère et moyennant un développement toujours
plus grand de la culture générale.

Il s’adresse à l’intellectuel autant qu’au praticien, à l’oisif comme au
surmené, à l’un comme à l’autre sexe, et à tous les âges.

Qui donc n’a besoin de méthode dans l’action et de souplesse dans la
pensée, ainsi que d’une individualité assez forte pour s’imposer?
Plus de quarante ans d’expérience et de succès à travers le monde entier
dans la première moitié du vingtième siècle; plus d’un million d’élèves,
voilà l’histoire du Pelmanisme.

Le Pelmanisme en France.
Implanté en France depuis 1921, le Pelmanisme a fait ses preuves sur plus
de cent mille adultes hommes et femmes de toutes conditions.
Il s’est acquis le concours des psychologues les plus connus et d’hommes

d’affaires réputés. Il possédait un laboratoire d’études et d’expériences et
des professeurs de tout premier ordre.

C’est par milliers qu’il pouvait montrer des lettres de gratitude et
d’élogieuses attestations.

Possédez-vous mémoire, jugement, pensée inventive, volonté, initiative?
Souvent vous avez envié ceux qui conservent tout ce dont ils ont eu
connaissance, en une mémoire fidèle : ceux qui, vites et nets, discernent
l’important parmi l’accessoire; ceux qui jouissent d’une décision prompte
et, féconds en ressources, savent se frayer des voies nouvelles.
Ces brillantes et solides qualités ne peuvent acquérir ou renforcer. Il suffit
de les entraîner par des exercices appropriés.

Avez-vous, dans la vie, l’attitude la plus favorable à vos intérêts ?
Même sachant travailler, même avec des facultés assouplies, combien de
gens gâchent leur existence, faute de prendre l’orientation d’esprit qui leur
permettrait de faire valoir leurs avantages!

Le manque d’ordre, la timidité, l’indécision, l’absence de confiance et de
ténacité causent d’immenses déperditions au rendement humain.

Ajoutons qu’en abordant les problèmes de la vie, peu de gens savent
prendre le point de vue le plus favorable au succès.

Pour mille façons de gâcher sa vie, il n’y en a qu’un très petit nombre pour
la réussir.

Elles sont bien connues, rendues évidentes par une expérience sans cesse
confirmée, mais il faut s’en informer auprès des spécialistes.
La compétence psychologique ne s’improvise pas.

Pour obtenir un avis juridique, vous consultez un homme de loi; pour
entretenir une bâtisse, un architecte; pour veiller à votre santé, un médecin.
Si vous voulez obtenir la valeur optimum de votre esprit, soyez certain que
vous ne pouvez y parvenir entièrement par vous-même; il y faut plus : le
savoir et l’expérience de psychologues experts.

Ceux de l’Institut Pelman ont joint à la maîtrise de la méthode une vaste
expérience des besoins humains. Pourvus des grades les plus élevés dans
la hiérarchie universitaire, ils conciliaient avec la connaissance de la
psychologie théorique une solide pratique pelmaniste.

QUELQUES QUESTIONS SUR LE PELMANISME
On peut se poser sur le Pelmanisme beaucoup de questions. Les
Directeurs de l’Institut ont établi des statistiques d’après lesquelles ils se
rendaient compte des préoccupations les plus fréquentes chez les
humains.
La suite de cet article contient, par questions et réponses, le moyen pour
chacun de comprendre avec précision quels sont le but et les méthodes du
Système Pelman, ainsi que le bénéfice que chacun peut en attendre.

Le but et les méthodes du Pelmanisme
1. Pourquoi faut-il développer son esprit et veiller à son bon
fonctionnement?
Parce que nous vivrons une vie plus intéressante, plus heureuse, en
épanouissant notre personnalité. Aussi parce que, avec plus de forces et
plus de ressources, nous ne manquerons pas d’améliorer la situation.
Quatre-vingt-quinze personnes sur cent ne prennent aucun souci des
méthodes de travail ou de conduite qu’elles emploient dans leur profession
ou leur vie privée.
Elles s’occupent de leurs entreprises, de leur confort, de leur tenue, de leur
santé, de tout – sauf de l’équilibre et de l’efficience de leur esprit.
Pourtant, toute notre fortune, tout notre avenir dépendent de notre
intelligence, de notre vouloir et de l’orientation que nous donnons à notre
pensée.
Or, le plus modeste progrès que nous ferions dans notre tâche
quotidienne, le moindre assouplissement que nous donnerions à nos
facultés seraient à l’origine d’avantages inappréciables.

2. Un esprit développé aide-t-il réellement au succès matériel?
Oui. Beaucoup plus que les capitaux, beaucoup plus que la « chance ». Les
hommes qui arrivent sont ceux qui savent acquérir une supériorité dans
l’ordre de l’intelligence ou du caractère.
Étudiez la vie des grands hommes d’affaires, des grands industriels : voyez
par quelle ténacité, par quelle fécondité de vues, par quelle audace de
conception, par quelle initiative, ils ont su s’imposer.
Observez, au contraire, tous ceux qui ont échoué : et constatez que, le plus
souvent, c’est par leur faute qu’ils ont éprouvé déceptions et revers.
Demandez-vous, enfin, si, au lieu d’incriminer quelquefois la malchance,
vous n’auriez pas mieux fait de n’accuser que vous; rendez-vous compte
que vos réussites ont résulté de certaines qualités dont vous avez fait
preuve.

3. Le succès matériel n’est-il pas négligeable?
Certains l’ont soutenu et, parmi eux, des philosophes dont s’honore
l’humanité.
Mais d’autres sont d’avis que les biens matériels rendent la vie plus
heureuse et qu’on peut les rechercher, à condition de n’en pas être esclave.
D’ailleurs, la fortune permet de se vouer à des buts hautement moraux
comme :
La science.
La bienfaisance.
Un mariage d’inclination.
Une meilleure éducation de ses enfants, etc.
Sagement employée, elle permet de grandes entreprises d’utilité générale.
Elle donne à ceux qui la possèdent la liberté d’esprit, qui se trouve à la
base des grandes actions désintéressées.

4. Le Pelmanisme serait-il un arrivisme?
Non certes, si l’on entend par ce mot une façon de « parvenir » au mépris
de toute morale.
Le Pelmanisme professe que la moralité doit toujours être sauvegardée,
bien qu’il n’ait pas pour tâche de moraliser.
Il inculque le respect d’une discipline volontaire et il professe l’altruisme.
Les actions suggérées par l’intérêt individuel lui paraissent, en grand
Nombre, rendre un service social. Le Pelmanisme est une technique de la
réussite en ce qu’il donne à quiconque des clartés sur ses buts et les
moyens positifs de les réaliser.

5. L’Institut Pelman fut-il un Institut d’Orientation Professionnelle?
Non, à proprement parler. Mais le Pelmanisme a aidé ses adeptes à
s’orienter en leur faisant comprendre l’utilité d’un but, en les aidant à le
choisir, en décelant leurs tendances profondes, en leur enseignant à
combiner leurs aptitudes et leurs goûts avec les possibilités matérielles.
(Dans le temps, certains des Professeurs étaient d’ailleurs des spécialistes
officiels de l’Orientation Professionnelle.)

6. Le Pelmanisme est-il une pédagogie?
Il est sans aucun doute, si l’on peut dire, une pédagogie pour adultes. Mais
il est beaucoup plus encore, car il met en œuvre toutes les ressources de
la psychologie en vue de toutes les formes de l’activité.
Alors que la pédagogie vise à l’assimilation de certains programmes et se
préoccupe d’abord de réussite scolaire, le Pelmanisme enseigne les
méthodes pour penser soi-même, pour apprendre et pour agir.
Il discipline et développe les diverses actions mentales et prépare
directement a la vie.
Le Pelmanisme enseigne à chacun l’art de vivre au mieux de ses intérêts,
tant spirituels que matériels.

7.Le Pelmanisme est-il un taylorisme intellectuel?
Le Pelmanisme ne se réduit pas à une méthode d’organisation matérielle
et mécanique du travail. Il se propose, par une éducation complète et très

souple des fonctions mentales, et avec une stricte économie de temps et
d’effort, d’assurer à l’esprit son rendement maximum, ainsi que son
intégrale originalité.

8. Le Pelmanisme est-il un soutien moral?
Oui, car il s’adresse au cœur non moins qu’à l’intellect, avec un ton qui
persuade et qui réconforte. Et il ne se borne pas à réduire des faiblesses : il
donne la seule confiance qui ne soit pas trompeuse : celle qui résulte de ce
qu’on est devenu plus capable et plus fort.
6. C. V. 6. -Chef de service.
J’ai vraiment changé depuis que je suis votre cours ; je suis devenu un
autre homme. Je me suis rendu compte que la vie vaut la peine d’être
vécue.
11. 11. 521. -Contremaître de scierie.
Il me semble que je suis rajeuni; cette étude du Système Pelman m’a
remonté le moral.
15. M. 715. –Institutrice.
Merci donc, de tout cœur! Je le répète, parce que je ressens à nouveau. Ce
que vous faites vaut bien plus que de l’argent, cela vaut de la
reconnaissance.
Le confident, l’ami, le guide toujours prêt à donner un conseil, à réconforter,
à stimuler, voilà encore ce qu’est le Pelmanisme.

9. Le Pelmanisme est-il une philosophie?
Il s’abstient de traiter les problèmes métaphysiques. Il est cependant une
philosophie en ce qu’il introduit de la logique, de la méthode dans l’art de
vivre.
Il fait profiter l’action des résultats de la science — tant physiologique que
psychologique et aussi de cette expérience exceptionnelle propre à
l’Institut Pelman, expérience acquise et longuement confirmée par la

direction psychologique d’un million d’êtres humains de toutes conditions,
sous tous les climats.
Ses principes pourvoient chacun d’une forte armature; son entraînement,
d’une parfaite possession de soi. Or, sagesse et maîtrise de soi, voilà les
témoignages certains d’une philosophie pratique.

10. Le Pelmanisme fournit-il les moyens de parfaire sa culture?
Le Pelmanisme ne requiert, pour être compris et pratiqué, qu’une
instruction sommaire. Mais il permet à quiconque de pourvoir
méthodiquement à sa propre culture. Il ouvre l’esprit et donne accès à des
points de vue nouveaux.
Ainsi, ceux qui n’ont qu’une instruction primaire acquièrent un état d’esprit
et une compréhension des choses correspondant à une formation
beaucoup plus élevée.
D’ailleurs, le Pelmanisme ne néglige pas la culture proprement dite : une de
nos leçons apporte une bibliographie assez riche pour guider chacun dans
l’extension de ses connaissances en quelque ordre que ce soit.
Le cours précise quelles attitudes il faut éviter, quelle orientation il faut
adopter pour comprendre une science ou apprécier un art.
Indications précieuses que fournit rarement l’enseignement, même «
supérieur ». Ces indications sont présentées, non d’une façon livresque et
théorique, comme dans les écoles, mais toutes préparées pour l’utilisation
selon les besoins de l’individu.

11. Le Pelmanisme est-il un état d’esprit?
Oui. Il existe, de façon très nette, un esprit Pelmaniste dont les traits
principaux sont : Une saine et vaillante compréhension de la vie, de ses
exigences, de ses difficultés;
Le sens du réel et des réalisations;
Le désir d’agir au lieu de rester rêveur et inerte;
La ténacité;

L’optimisme;
L’altruisme;
Le besoin de se perfectionner;
L’idéalisme.

12. Le Pelmanisme est-il une méthode pour acquérir le bonheur?
Oui, puisque, parmi les conditions qui permettent de l’atteindre, il faut
placer, au premier rang, le développement harmonieux de soi-même, la
sérénité, l’optimisme, la sociabilité, le bien-être et la sécurité matérielle,
toutes fins que le Pelmanisme aide à obtenir.

13. Quel idéal d’humanité se propose le Pelmanisme?
Le Pelmanisme veut former des hommes et des femmes en qui aucune
faculté ne soit insuffisante, tous les mécanismes mentaux fonctionnant
avec souplesse; et il veut, aussi, parfaire ce qu’il y a en chacun d’original et
de profond.
Ce développement complet doit constituer l’épanouissement de la
personnalité, en même temps que permettre une existence matérielle plus
large.


Comment est organisé l’Institut Pelman?

14. Quelle est « l’histoire » de l’Institut Pelman ?
Fondé en 1891, à Londres, avec la collaboration de psychologues et
d’hommes d’action, l’Institut grandit si rapidement que des filiales durent
se créer dans les grandes villes anglaises, dans les Dominions, aux ÉtatsUnis, en Suède, en Hollande, enfin en France. (Ces filiales attestent du
succès qu’a remporté le Pelmanisme.)

Le Programme du Cours et les procédés d’entrainement.

15. L’éducation de l’esprit est-elle une chose possible?
Certainement. Ne peut-on, par la gymnastique, rendre plus fort ses
muscles? Ne voit-on pas que des enfants font à l’école ou au lycée, des
progrès quotidiens?
Et nous-mêmes, hommes et femmes mûrs, nous ne pourrions, chaque jour,
nous corriger d’une faiblesse, remporter sur nous quelque petite victoire?
Prouvons par le fait que l’esprit est perfectible et qu’il suffit de l’entrainer,
en s’éclairant de la psychologie.
Déjà, en respectant et favorisant les fonctions de l’esprit, on leur donne
plus de possibilités; à plus forte raison les cultive-t-on quand on les
entraîne par des exercices appropriés, choisis dans les occupations
habituelles.
L’efficacité de cette éducation est irrécusablement prouvée par les
attestations que fournissent les Pelmanistes eux-mêmes et par les progrès
repérés avec exactitude, qu’accomplissent nos étudiants.

16. Quel est le programme du Cours Pelman ?
Bornons-nous à ceci : le système Pelman exerce et développe :
La mémoire,
L’esprit logique,
L’esprit d’observation,
L’imagination,
La rapidité et la précision des perceptions,
La volonté,
L’énergie,
La force d’attention,
Le goût de l’effort,
La concentration de la pensée,

L’amour de l’action et de la lutte,
Le jugement,
Le sens des responsabilités,
Le raisonnement,
La confiance en soi,
L’initiative.


Le sens esthétique,
La sociabilité,
La maîtrise de soi,
La sensibilité, l’autorité,
La délicatesse du cœur,
La facilité d’élocution,
L’idéalisme et la bonté.

17. Comment s’enseigne le Pelmanisme?
L’enseignement de l’Institut Pelman se donne en 12 leçons :
Chaque cours compte, plus ou moins, une soixantaine de pages.
Simple et attrayant, il enseigne la psychologie pratique.
Des exercices éducatifs à la fin de chaque leçon.
Un sommaire et un questionnaire pour résumer chaque leçon afin que

l’Étudiant détermine s’il a bien compris celle-ci.

18. N’est-il pas fastidieux de faire des exercices?
Non, car ces exercices présentent un vif attrait : ils peuvent se pratiquer
comme une sorte de sport; ils ne constituent pas un surcroit de travail,
puisqu’on les exécute dans le cadre même de la profession. (Les exercices
s’adaptent à n’importe quelle occupation).

19. Ces exercices sont-ils utiles?
Oui, car c’est en forgeant qu’on devient forgeron. Ils ont été établis par
application des lois de la psychologie.
Leur grande originalité est qu’ils assouplissent et accroissent toutes les
fonctions de l’esprit, même les plus élevées ou les plus délicates, et qu’ils
frayent ainsi la voie à un rendement supérieur du travail mental, comme la
rationalisation aboutit, dans le travail matériel et collectif, à une production
plus forte et plus économique.

20. Combien de temps par jour faut-il consacrer au Système ?
Il faut lire les leçons une demi-heure par jour, en se posant les questions
que nous indiquons, en réagissant de façon personnelle.
Cette lecture peut se faire à « moments perdus ». Comme les exercices
doivent s’exécuter à l’occasion même des occupations quotidiennes, ils ne
compliquent la besogne journalière de personne, et même la facilitent. Il
n’existe aucune façon plus sûre de dominer le surmenage que d’incorporer
à son travail cet entraînement.

21. Quelle est la durée du Cours ?
Elle varie suivant l’assiduité de l’étudiant. On peut y consacrer une année.
En moyenne, on suit le cours en un délai de six mois; mais, dès le début, on
se développe et on devient plus actif et positif.

22. Le Cours est-il individuel?Maying
Oui. Les conseils dans chaque leçon sont éminemment personnels,
d’autant plus qu’il aide l’étudiant à se connaître davantage. C’est pourquoi
il lui est fortement conseillé de prendre des notes ou de tenir un journal
personnel afin de pouvoir mesurer les progrès accomplis durant une
période donnée.

23. Que peut le Pelmanisme sur les adeptes dont la volonté est faible?
Le Pelmanisme peut beaucoup. D’abord, parce que l’étudiant entreprend le
Cours avec un minimum de bonne volonté. Ensuite, parce que le cours est
attrayant.
Parce que l’étudiant reconnaît assez vite combien il a intérêt à profiter du
Pelmanisrne.
Enfin, parce qu’il applique une méthode éprouvée dont les principales
phases sont : l’entrainement progressif des diverses fonctions mentales,
les exercices de volonté pure, l’auto-suggestion, la culture du sentiment de
l’honneur, l’éveil de l’esprit sportif, l’émulation.

24. Pelmanisme convient-il à tous les esprits?
Oui, car l’esprit humain obéit à certaines lois générales : malgré la
différence des races, il y a, pour tous les hommes, des conditions
analogues de progrès mental et de réussite dans la vie.
Mais il y a aussi des différences ethniques et nationales, c’est pourquoi de
nombreuses additions et modifications ont été faites au Cours initial.
À qui s’adresse le Pelmanisme ?

25. Le Système Pelman s’adresse-t-il aux Intellectuels?
Oui. Car il leur permet d’augmenter, d’extérioriser, d’affirmer leurs
aptitudes. Il développe leur mémoire, leur faculté d’observation, leur
concentration d’esprit, leur imagination.
Il détermine chez eux la salutaire réaction que provoque, chez les esprits
de valeur, le contact d’une doctrine fondée sur la vie même. Il leur donne
surtout un sens exact des réalités et des moyens de réalisation.

26. Le Système Pelman s’adresse-t-il aux personnes dont la culture est
médiocre ou simplement primaire?
Oui. Le cours est rédigé de façon à être compris de tous. Des exemples
concrets éclairent chaque principe.

27. Le Pelmanisme s’adresse-t-il aux enfants et aux jeunes gens?
Les jeunes gens ont, à partir de seize ou dix-sept ans (quinze ans même),
la maturité suffisante pour suivre le cours.
La meilleure méthode pour en faire profiter les enfants est que les parents
suivent eux-mêmes le cours.

28. Le Système Pelman s’adresse-t-il à des hommes qui ne sont plus des
jeunes gens?
Oui. La grosse majorité des adeptes du Pelmanisme est composée
d’hommes et de femmes adultes, et, en partie, de personnes d’âge mûr.
Le philosophe Émile BOUTROUX écrit :
On peut apprendre à tout âge… et la meilleure instruction est celle qu’on
acquiert soi-même. L’institut Pelman travaille à démontrer
expérimentalement cette vérité. Il semble donc appelé à rendre de grands
services ».

29. Le Pelmanisme s’adresse-t-il aux femmes?
Oui. Et il peut leur rendre des services très divers. Aux femmes qui sont
forcées d’assurer seules leur existence, il fournit l’armature indispensable
dans la lutte pour la vie. Il donne une personnalité plus attirante et plus
forte à celles qui sont exemptes des soucis matériels, il étend leur culture
générale, les conseille dans l’accomplissement de leurs devoirs de
femmes, de mères, d’éducatrices.

30. Le Pelmanisme est-il fait pour les « ratés »?
Le Pelmanisme a été conçu comme un moyen d’amplifier au-delà de toute
prévision les capacités de chacun, même des plus aptes. Il met les plus
attardés comme les plus avancés en état d’obtenir davantage de leur
effort.
Ceux qui ont échoué à l’école ou dans la concurrence professionnelle,
fussent-ils pourvus de sérieuses qualités, ont manqué soit de caractère
soit de méthode.

L’apprentissage pelmaniste comble l’une ou l’autre lacune.
On voit clair en soi même et l’on acquiert les moyens de se créer une
situation convenable tout en réalisant sa personnalité.
Mais on est un « raté » surtout quand on a mal tracé sa voie. L’Institut
Pelman indique à chacun comment il doit orienter sa carrière pour qu’elle
satisfasse ses aptitudes réelles.

31. Le Système Pelman est-il une méthode à l’usage des anormaux ?
Non. Le Pelmanisme ne s’adresse qu’aux sujets normaux, dont ni lésion, ni
trouble pathologique n’altère les fonctions.

32. Le Système Pelman sert-il aux excellents travailleurs?
Ceux qui savent travailler et penser par eux-mêmes doivent-ils être
indifférents à la discipline Pelmaniste?
Personne, autant qu’eux, n’en profitera, car, commençant avec des
ressources plus grandes, ils obtiendront des résultats d’autant plus
importants. Personne, même le plus capable, ne tire le maximum de soimême.
Ajoutons que les grands travailleurs sont menacés par un double danger :
s’absorber dans leur profession, d’où résulte une déformation de l’esprit;
se vouer au surmenage, d’où résulte l’affaiblissement prématuré.
Le Pelmanisme préserve des déformations professionnelles et enraye le
surmenage. Il permet de concilier les exigences de la vie et les aspirations
personnelles en une existence digne d’être vécue.

33. Le Pelmanisme dispose-t-il du concours de médecins?
Le Système Pelman ne s’occupe pas de médecine.
Précisez en quoi vous avez besoin du cours de l’Institut Pelman.
Vous avez lu cette brochure. Vous y avez trouvé réponse aux questions
que vous vous posiez. Vous êtes sûr maintenant de l’efficacité du Cours.

Vous savez qu’on vous offre une méthode éprouvée.
Sans vanité, sans fausse honte, examinez-vous.
Considérez dans quelle mesure vous pouvez, en conscience, comme un
témoignage sincère que vous vous rendriez, souscrire aux affirmations
suivantes:

Répondriez-vous Oui aux questions suivantes?
J’ai un but dans la vie.
Je suis entièrement satisfait de ma situation. II m’est impossible de
gagner davantage.
Je n’éprouve pas le désir de donner à ma femme une aisance plus large,
d’élever mieux mes enfants.
Je suis très satisfait de moi, et j’ai réalisé le développement complet de ma
nature.
J’ai une excellente mémoire, souple, tenace, fidèle, complète. Je n’oublie
jamais rien, J’apprends très facilement.
J’observe constamment les choses et les gens, sans devoir m’y
contraindre.
Je ne suis pas sujet à la rêverie, à la distraction, a la dispersion d’esprit. »
J’ai une force d’attention que rien ne peut briser. J’ai le jugement droit,
pondéré, équilibré.
J’ai l’esprit logique : j’aperçois toutes les liaisons qui unissent les idées.
Je raisonne avec précision, netteté et rigueur.
J’ai une imagination féconde, des idées abondantes et originales.
Je m’exprime avec facilité; j’improvise aisément
J’ai cet esprit de finesse, cette faculté de tout saisir, sans l’aide du

raisonnement, qu’on appelle intuition.
Je suis maître de moi, sans timidité, sans nervosité.
J’ai confiance en moi.
J’ai une volonté puissante et tenace.
Rien ne lasse mon énergie.
J’ai de l’initiative.
J’aime l’action; je cherche les responsabilités
J’ai de l’autorité sur mon personnel. J’ai l’esprit d’organisation.
Je suis, non seulement un homme qui réussit; mais un homme cultivé.
Je sais où m’adresser quand j’ai besoin d’un renseignement, d’un conseil,
d’un soutien moral.

Ce petit bilan personnel d’aujourd’hui de votre MOI aura été pour vous le
premier exercice Pelmaniste et de mieux connaître vos forces et
faiblesses.

Si vous reconnaissez avoir besoin, pour corriger certaines faiblesses, de
l’aide de la psychologie pratique offerte dans ce cours, vous ne manquerez
pas d’obtenir des résultats rapides et concluants.

Si vous pensez que votre esprit, déjà très efficient, se trouve développé
dans une mesure satisfaisante, vous êtes favorisé, car vous ferez de plus
rapides progrès.
Les étudiants Pelmanistes profitent de notre méthode en proportion des
capacités qu’ils possèdent déjà.

Si vous avez pris la décision d’étudier la méthode Pelman et croyez qu’elle
vous aidera à mieux faire face à la vie et réaliser votre potentiel humain,
nous vous félicitons et vous souhaitons nos meilleurs voeux pour une vie
remplie de succès.

La réussite n’est pas le fruit du hazard mais une mise en application de
techniques bien concrètes…
Vous avez pris la bonne décision : à l’œuvre maintenant!

Pour vous procurer le cours, cliquez ici.:

La Méthode Pelman est un processus original et facile qui vous force
pratiquement à réussir votre vie en augmentant votre pouvoir d’action!